therapeute hypnothérapie
,

La volonté vs l’hypnose

Quel peut être l’apport de l’hypnose dans la volonté ?

Qu’est ce que la volonté.

La volonté est la faculté de choisir soi même, garce au libre arbitre. C’est la faculté qu’a la raison de déterminer une action en fonction de principes moraux (entre autre).

Elle s’oppose à la spontanéité du désir, aux instincts naturels, qui ne font appel à aucune délibération.

Pour beaucoup de philosophes, tels Kant et Descartes, la volonté est intrinsèquement humaine. Elle dépasse les tendances naturelles de l’homme et lui permet d’exercer son libre arbitre. Pour d’autres philosophes, les Épicuriens par exemple, la volonté régule le comportement.

Chez Schopenhauer, la volonté est la force « initiale et inconditionnée »

La volonté est liée à la conception personnelle de la raison qui dépend des notions de la liberté et de responsabilité.

La volonté et l’inconscient

Les découvertes sur le fonctionnement de l’inconscient, par la psychanalyse, ont modifié le concept de volonté.

 « Lorsque la volonté est en conflit avec votre imagination, c’est votre imagination qui l’emporte » Emile Coué

En effet, pour les psychanalystes, le processus conscient est la partie immergée de l’iceberg.

« La conscience n’atteint que la surface ; la grande activité fondamentale est inconsciente ». Nietzsche

La plus grande partie de l’activité globale du corps humain n’est pas consciente (fonctions biologiques, une partie de l’activité cérébrale).

Nos pensées et nos actes sont déterminés en grande partie par l’inconscient (pulsions, passions, besoins, habitudes). L’inconscient se construit pour 80% entre 0 et 12 ans Il apparaît des notre naissance (Jung) ou peut être lorsque l’enfant acquiert le langage (Freud).

La mémoire corporelle

Les recherches actuelles montrent que l’inconscient, ce n’est pas seulement « dans la tête », c’est un processus psychocorporel. Les neurobiologistes depuis les années 80 étudient un deuxième inconscient, l’inconscient cognitif. C’est une mémoire corporelle, qui nous permet d’accomplir les gestes automatiques du quotidien : conduire, se laver, marcher sans même nous souvenir, ni réfléchir. L’inconscient corporel nous amène à reproduire ce que nous avons connu et assimilé comme normal (la violence par exemple).

Il est utile d’écouter son inconscient pour apprendre de nos émotions. L’hypnose permet une communication entre le conscient et l’inconscient.

Pour la psychanalyse la volonté est l’expression d’un désir inconscient. Lorsque nous sommes en congruence avec nous même, avec nos désirs, lorsque le conscient et l’inconscient sont en accord, la volonté est plus intense, plus forte.

Les résultats étonnant de l’hypnose, sur l’arrêt du tabagisme et sur la modification des comportements alimentaires, en sont une parfaite illustration.

La volonté et la conscience

Nous pouvons prendre comme postulat, comme les psychanalystes et les philosophies orientales, que la volonté n’est pas un acte de force et que l’action est engendrée par la conscience.

Parfois nous avons des objectifs conscients, définis, et pourtant nous ne les convertissons pas en actions.

Ces situations nous transmettent un message que nous devons écouter. Un blocage, nos empêche de passer à l’action, un déséquilibre entre notre conscient et notre inconscient.

Dans la réalité nous avons la force de volonté, et cependant nous n’avons pas un désir suffisant de réussir et cela sans en avoir conscience.

Parfois nous ne sommes pas congruents, c’est à dire que nous ne sommes pas en accord avec nous même. Nous désirons arrêter de fumer tout en prenant plaisir à fumer. Notre inconscient lui ne désire pas arrêter car depuis des années nous lui avons répété que fumer était agréable. Un conflit nait de ces oppositions. De même lorsque nous désirons maigrir, nous adoptons un régime alimentaire plus ou moins strict et cependant une partie de nous désire continuer à manger des aliments que nous considérons comme délicieux. Une contradiction entre nos désirs nait de ces antagonismes. Parfois nous sommes satisfait parfois nous sommes frustrés.

Nous avons pris conscience des avantages à manger sainement mais pas de nos désirs réels et profonds. La volonté est mise à mal et n’est pas suffisante car notre désir s’oppose à notre volonté.

Ce n’est donc pas un manque de volonté mais un processus inconscient qui réduit notre volonté. Il suffit de modifier la programmation de l’inconscient pour retrouver une congruence, un équilibre, une force de volonté.

 

En cela l’hypnose est ce qui est de plus efficient.

 

Hervé CAZAUX / Hypnosebasque.fr/ Bayonne / Biarritz / Anglet