couper les liens d'attachement

Les causes de la résistance à la perte de poids

Vous n’arrivez pas à perdre du poids… voici pourquoi

Et si tout commencé par la détente ?

Nous savions que le stress était mauvais pour nos artères, notre cœur, notre sommeil, nous apprenons maintenant que le stress bloque la perte de poids.

Le stress

Des chercheurs de l’Université de Floride (USA) ont découvert que le stress augmente le taux sanguin de bêtatrophine. Cette hormone peptidique favorise le stockage des graisses.

Les chercheurs l’Université de Floride ont soumis des souris à un stress intense. Ils ont observé que ces rongeurs produisaient de la bêtatrophine en grande quantité. Cela avait comme conséquence de ralentir leur métabolisme basal (capacité à brûler les calories). En effet la bêtatrophine inhibe l’action de l’enzyme spécialisée PNPLA2, qui favorise la scission des molécules lipidiques en vue de leur métabolisation. En résumé, la bêtatrophine ne permet pas à nos bourrelets, nos poignées d’amour, notre cellulite de disparaitre…

Certaines personnes, qui s’estiment en surpoids, sont stressées par leur représentation du poids idéal et ont alors tendance à prendre du poids. Se voir comme une personne en surpoids favorise les excès alimentaires inhérents au stress.

Les professionnels de la santé le savent bien : le stress, influe sur nos comportements alimentaires, grignotages, compulsions sucrées… Ce qu’il faut retenir c’est qu’il est impossible de perdre du poids si on est dans un état de stress permanent. Il est important d’apprendre à se détendre, respiration, relaxation, l’acupuncture, méditation, l’hypnose…

Retrouver un peu de sérénité permet bien souvent d’entamer la perte de poids. Le stress peut être à l’origine d’une prise de poids. Il peut en être également la conséquence, on se sent alors stressé d’être en surpoids et c’est le début du cercle vicieux.

La rétention d’eau

Un repas un peu trop salé, la balance qui tout à coup s ‘affole, cette prise de poids peut être due à la rétention d’eau du corps lié à des oedèmes. Alors faites attention au sodium, buvez ce dont vous avez besoin, écoutez votre corps.

Vous mangez moins et pourtant

Si votre alimentation n’est pas équilibrée, les carences peuvent provoquer un disfonctionnement général de l’organisme. Si votre corps est épuisé et qu’il n’a pas les ressources nécessaires, alors il peut être enclin à résister ou à s’économiser.

La thyroïde

La thyroïde régule les dépenses énergétiques de l’organisme. Elle contrôle en partie le maintien de la température ainsi que les sucres, les graisses et l’eau.

Les compulsions

Il vous est impossible de contrôler votre appétit car ce sont les émotions qui vous poussent à manger et non plus la faim. C’est un neurotransmetteur, la sérotonine qui régule notre humeur et nos comportements obsessionnels, qui en est la cause.

La motivation

Votre motivation pour perdre du poids est-elle claire ? Quels sont vos désirs profonds ? Le conscient et l’inconscient sont ils en accord ?

 

Hervé CAZAUX / Hypnosebasque.fr/ Bayonne / Biarritz / Anglet