Pleine conscience

La pleine conscience, appelée aussi attention juste, est la conscience vigilante de l’instant, que ce soit de nos pensées, de nos actions, de nos émotions, de nos motivations. C’est ne plus faire pour être. Elle permet, en autre, l’acceptation pour une  accéder à la libération.

Comment devenir « pleinement conscient »

Apprendre à concentrer son esprit peut être un puissant antidote aux tensions et aux contraintes. La capacité de prêter attention à ce que vous ressentez à chaque instant, sans dérive dans des pensées du passé ou des préoccupations à propos de l’avenir, est appelée l’attention.

Cet exercice de base de méditation pleine conscience est facile à apprendre et à pratiquer.

Asseyez-vous sur une chaise à dossier droit, ou les jambes croisées sur le sol.

Concentrez-vous sur un aspect de votre respiration, comme les sensations de l’air circulant dans vos narines ou votre ventre montant et descendant quand vous inspirez et expirez.

Une fois que vous vous êtes concentré de cette façon, commencez à élargir votre conscience. Prenez conscience des sons, des sensations, de tous ce qui vous entoure et des idées.

Acceptez et considérez chaque pensée, chaque sensation sans la juger comme bonne ou mauvaise. Si votre esprit s’échappe, ramenez votre attention à votre respiration. Ensuite, développez le centre de votre conscience à nouveau, prenez conscience de ce qui vous entoure.

Les effets de la méditation de pleine conscience ont tendance à être liée à la régularité, plus vous pratiquez, plus les avantages sont importants.

Une approche moins formelle peut également vous aider à rester dans le présent et à vous engagez pleinement dans votre vie. Vous pouvez pratiquer la pleine conscience à tout moment ou pendant n’importe quelle tâche, manger, se doucher, changer d’occupation, jouer.

Voici comment:

Commencez par porter votre attention sur les sensations dans votre corps.

Respirez par le nez, permettant à l’air de se déplacer vers le bas dans votre ventre. Laissez votre abdomen se développer complètement. Puis expirez par la bouche. Notez les sensations à chaque inspiration et expiration.

Procéder lentement et avec pleine conscience.

Engagez vos sens pleinement. Ressentez ce qui vous entoure, par le toucher, le son, l’odorat, de sorte que vous savourez chaque sensation.

Lorsque vous remarquez que votre esprit s’est égaré, ramenez doucement votre attention sur les sensations du moment.

Source : Harvard Medical School

Découvrez d’autres techniques de relaxation.

Training autogène de Schultz

Cohérence cardiaque