Le mot accepter vient du latin « accipere » qui signifie recevoir accueillir. En français il peut avoir deux significations. Cela peut être abandonner, baisser les bras, ou accueillir ce qui est sans jugement.
Accepter c’est aussi lâcher-prise.
Et si l’acceptation était la clé de la guérison?
Car accepter c’est d’abord prendre le temps. Prendre du temps pour comprendre ce qui se passe, le contexte, la situation, les points de vues des autres.
Puis prendre conscience de ses difficultés, des causes de ces dernières et des conséquences.
Accepter c’est aussi avoir conscience de nos résistances, c’est accepter de résister. Donc ne pas aller contre sans reniement. Tout ce qui nous arrive fait partie de notre histoire, ce sont nos expériences qui nous façonnent, qui font de nous ce que nous sommes.
L’acceptation passe par une connaissance de soi approfondie, une estime de soi forte et une bonne gestion des émotions.
Les premiers obstacles sont le stress, le manque de confiance en soi et des peurs trop présentes.
Par la suite il s’agit de reconnaitre ce qui dépend de nous et ce qui n’en dépend pas. Nous pouvons agir sur ce qui dépend de nous, il est beaucoup plus difficile, voire impossible d’agir sur ce qui n’en dépend pas. Ce qui dépend de nous ce sont nos pensées, nos perceptions. Tout le reste ne dépend pas de nous: les autres, notre corps, notre société, le monde. Nous pouvons agir de notre mieux afin de changer les choses et les accepter lorsque notre action a été sans résultat. Nous devons accepter le résultat et les conséquences de nos actions.

hypnose biarritz
hypnotherapeutes confiance
,

Ho’oponopono

Ho'Oponopono est une technique de communication non violente. En reconnaissant nos erreurs, en faisant preuve de gratitude et en exprimant notre amour nous pouvons réinventer nos relations aux autres.