hypnose tabac oline

Il n’est toujours pas évident de se débarrasser de la cigarette lorsque nous en prenons l’habitude. Avec des séances d’hypnose pour l’arrêt du tabac en ligne vous pourrez y arriver plus facilement. Cependant, le manque reste l’élément le plus difficile à gérer une fois que nous parvenons à nous en éloigner. Comment parvenir tout de même à gérer ce manque ? Est-ce que l’hypnose en ligne est efficace ? Voici dans cet article, quelques méthodes pour y parvenir.

L’hypnose en ligne pour arrêt de fumer

L’hypnose est reconnue pour aider de manière efficace les personnes qui souhaitent arrêter le tabac. L’hypnose en ligne pour arrêter le tabac est tout aussi efficiente qu’une séance en tête à tête. La voix du thérapeute, son vocabulaire, ses suggestions vous emmèneront doucement vers l’état hypnotique.

En plus de la séance d’hypnose je vous donnerai accès à d’autres outils complémentaires qui vous permettront de gérer vos émotions plus facilement.

Rassurez-vous l’hypnothérapie en ligne est de plus en plus utilisée car ses effets sont maintenant reconnus.

Les symptômes du sevrage tabagique

Lorsque nous arrêtons de fumer, certains troubles sont susceptibles de nous perturber. En effet, la dépendance physique au tabac est due à la substance additive qu’il contient. Cette substance nommée nicotine est inhalée avec la fumée et passe très vite dans le sang et le cerveau. Notre corps est ainsi habitué à recevoir une certaine dose de nicotine lorsque nous fumons. Alors, dès qu’il se trouve être privé de cette substance addictive par une quelconque mesure restrictive, il réagit négativement. L’arrêt tabac devient difficile. C’est ce qui donne des symptômes désagréables tels que :

  • le besoin urgent et impérieux de fumer : cela arrive souvent après bien une bonne durée d’arrêt ;
  • les troubles de l’humeur (humeur déprimée, tristesse, , anxiété, nervosité, irritabilité, frustration, colère, impatience, agitation, dépression, sautes d’humeur) ;
  • les insomnies répétitives ;
  • les difficultés de concentration liées au manque ;
  • l’augmentation de l’appétit et une prise évidente de poids ;
  • la fatigue constante ;
  • la constipation.

Les bénéfices à l’arrêt du tabac à distance

L’arrêt du tabac à distance est d’une positivité incroyable sur l’état de notre santé à tout point de vue. Nulle démarche n’est susceptible de donner des résultats aussi efficaces sur notre santé cardio-vasculaire que l’arrêt du tabac. En effet, l’arrêt du tabac réduit à 50 % le risque d’infarctus. Un taux remarquablement important lorsque nous le comparons à d’autres facteurs de risque sur la survenue d’infarctus. Les bénéfices à l’arrêt du tabac à distance sont les même que lors d’une séance avec un thérapeute en face à face. Par ailleurs, certains bénéfices liés à cet acte positif sont quasi immédiats. Effectivement, peu importe la quantité de tabac que nous avons consommé, aussi longtemps que nous avons fumé, le simple fait d’arrêter indéfiniment ou sur une durée quelconque produit des bienfaits incommensurables. Lorsque nous prenons une dernière cigarette, après :

  • 20 minutes, la pression sanguine et les pulsations du cœur arrêtent d’être perturbées ;
  • 8 heures, les cellules redeviennent normales grâce à l’oxygénation et la quantité de monoxyde de carbone disparaît à moitié ;
  • 24 heures, la nicotine disparaît complètement du corps ;
  • 48 heures, le goût et l’odorat retrouvent progressivement leur caractère normal ;
  • 72 heures, la respiration est facilitée ;
  • 2 semaines, la coagulation revient à la normale, favorisant la diminution du risque d’infarctus ;
  • 3 mois, la fatigue et la toux diminuent progressivement.
  • Aussi, d’autres risques tels que le cancer, la diminution de l’espérance de vie sont pratiquement éliminés grâce à l’arrêt du tabac.

Comment arrêter de fumer ?

Aujourd’hui, plusieurs méthodes sont préconisées pour arrêter de fumer lorsque nous ressentons réellement ce désir. En voici quelques-unes.

La consultation en tabacologie

Cette consultation facilitera l’établissement du profil tabagique ainsi que le degré de dépendance. Ce qui permettra une mise en place d’une technique de sevrage appropriée. Des méthodes palliatives, suivies de quelques consultations, seront ensuite prévues par le tabacologue afin d’accompagner le sevrage. Au nombre de ces méthodes, nous avons :

– Les substituts nicotiniques
Les chances de réussir l’arrêt définitif du tabac sont très fortes avec les substituts nicotiniques. Elles s’évaluent de 50 à 70 %. Ces substituts existent sous plusieurs formes :

  • les patchs à la nicotine
  • les gommes (ou chewing-gum) à la nicotine
  • les comprimés sublinguaux à sucer
  • l’inhalateur de nicotine


– Les médicaments
Les symptômes du manque sont atténués et même définitivement éliminés par l’usage de certains médicaments à savoir :

  • Le buproprion (Zyban)
  • La varénicline (Champix)

– Les thérapies comportementales et cognitives
Ces thérapies permettent d’apprendre des techniques pour affronter le désir de fumer à travers des stratégies d’évitement, de remplacement (gommes à mâcher, comprimés à sucer, etc.).

– Les médecines douces pour arrêter de fumer
Elles sont présentées comme une alternative. Cependant, les études prouvent qu’elles fournissent des résultats encore moins efficaces quant au désir d’arrêter de fumer. Au nombre de ces médecines, nous pouvons citer : l’acupunture, l’hypnose, l’homéopathie, l’EFT.

– La cigarette électronique
Elle est souvent utilisée comme une alternative à la cigarette et est très en vogue ces dernières années.

Hypnose A distance pour arrêter de fumer

Entre plusieurs techniques visant à l’arrêt du tabac, l’hypnose à distance prouve à nos jours son efficacité. Cette efficacité est aussi probante que nous parvenons finalement à percevoir le caractère inutile et vil du tabac. L’hypnose est susceptible de nous libérer de cette dépendance créée par la nicotine contenue dans la cigarette. Ainsi, nous voyons clairement et sans influence externe, le côté néfaste du tabagisme.


Quelle est donc cette technique de l’hypnose pour l’arrêt du tabac ?


Vous arrêtez de fumer en 1H30 ! Le mécanisme de la suggestion et le concept de l’empreinte constituent la base de sa technique. En effet, il existe en chacun de nous cette partie qui souhaiterait bien repousser la consommation du tabac. L’hypnose contribue juste à l’amplification de cette partie, aussi infime soit-elle. Elle accorde donc l’avantage aux pensées et aux discours susceptibles de nous redonner une certaine sensation de liberté. C’est ainsi que plusieurs suggestions nous sont proposées lors des séances d’hypnose pour l’arrêt du tabac. Nous avons par exemple : l’association tabac nausée, le plaisir de respirer, le désir de se débarrasser d’un produit toxique, de vaincre une dépendance ou d’être à nouveau présent à son corps.

Aussi faut-il ajouter que lors de ces séances d’hypnoses, nous avons cette possibilité de développer une relation assez intéressante avec le médecin. Nous pouvons donc exposer nos points de vue ainsi que nos peurs.

5 niveaux d’approches différentes sont utilisés par l’hypnose pour l’arrêt du tabac :

  • Une suggestion directe de changement
  • Une modification de la perception du comportement vis-à-vis de la dépendance.
  • Une utilisation de l’hypnose pour visualiser l’avenir sans tabac.
  • Une utilisation de l’hypnose en technique aversive : tabac = nausée.
  • Une autohypnose pour nous permettre l’autonomisation dans sa démarche.


En réalité, une seule séance d’hypnose est suffisante pour nous faire parvenir à des résultats. Toutefois, le thérapeute est bien susceptible de nous accueillir en cas d’éventuelles difficultés. Il peut également nous proposer des séances de soutien pour confirmer ou poursuivre le détachement.

D’une manière concrète, l’arrêt brusque et immédiat est toujours préférable à l’arrêt progressif. C’est d’ailleurs pour cette raison que le choix de l’hypnose est meilleur pour vite nous débarrasser de la cigarette.
Cependant, certaines personnes ont besoin de plusieurs étapes pour parvenir à un résultat définitif.